Notre travail d’atelier nous permet de joindre deux facettes indissociables de nos êtres : un élan irrépréssible pour le maraîchage biologique et un besoin de s’exprimer en créant des objets...

 

Bien sûr, le fait de créer nous-même cette matière entièrement renouvellable contribue au caractère écologique de notre activité, mais influence énormément notre manière de travailler avec ce matériau.

Le choix des motifs se marie avec la forme de la courge, et ainsi, elles ont toutes leur propre caractère.

 

Le choix des couleurs et des finis s’inscrit dans un total respect de la matière première et nous travaillons sans cesse dans cette volonté de ne pas dénaturer la beauté naturelle de la matière, mais de l’appuyer et de l’amener à s’exprimer en forme ou en lumière. Ainsi, selon leur asymétrie ou leur régularité, nous projetterons des architectures lumineuses plus ou moins organisées.

 

Lorsque les coquilles présentent des motifs témoins du vieillissement et du processus de séchage, ils seront accentués, ou constitueront un point de départ vers la création de nouvelles figures...

 

En résumé, c’est le caractère organique de la gourde qui constitue le point de départ de notre inspiration, et notre démarche est sans cesse guidée par une volonté de fusion avec la nature.

LA MATIÈRE PREMIÈRE

 

Le Jardin-atelier de la Brunante  revêt un caractère bien spécifique: celui de produire sa matière première. Nous cultvions depuis plusieurs années la gourde (ou calebasse), un fruit de la famille des cucurbitacées (citrouilles, concombres, courgettes...). 

 

Ce fruit non comestible requiert beaucoup d'attention et de soins. Les diverses variétés de gourdes permettent d'obtenir les formes variées qui inspireront ensuite les divers objets que nous créons. 

 

 

La gourde, une fois la saison de croissance terminée, sera soummise à un séchage lent, à l'air libre.  Après plusieurs mois (jusqu'à près d'un an pour les gourdes de grande taille), l'eau sera entièrement évaporée. Il n'y aura plus qu'à la nettoyer soigneusement et à la préparer pour les étapes suivantes!

LE TRAVAIL D'ATELIER

Une fois la gourde sèche, sa coquille devient très dûre. Il faudra désormais des outils assez costauds pour la travailler. 

 

On pratique une ouverture dans la gourde, puis on la vide de ses graines et de sa chair sèche à l'aide de grattoirs spécialement concus à cet effet.  On sable ensuite l'intérieur pour obtenir une surface lisse. 

 

La gourde est maintenant prête pour le gravage et la perforation. Un outil rotatif sert à accomplir ces deux actions. 

 

 

Le bois tourné vient compléter plusieurs de nos pièces. Nous choisissons des essences locales, des bois qui proviennent souvent du voisinage

LE PRODUIT FINI

La plus grande partie de notre production est composée de lampes posées: elles sont dotées d'une base en bois, et doivent être déposées sur un meuble.

 

 Les multiples ouvertures sont soigneusement disposées sur la gourde, et produiront sur vos murs des architectures lumineuses surprenantes, une ambiance douce et calme...

 

VERS LE FUTUR

 

   Nous souhaitons développer des techniques pour créer des plafonniers, des appliques murales, des éclairages ponctuels, des lampes fonctionnelles... Surveillez l'évolution de nos travaux! 

  • b-facebook

© 2016 par JARDIN DE LA BRUNANTE